​    Stage  d'initiation  à  l'art  du  sumi-e

L'Atelier de Myriam Jeanne vous propose
4 jours pour découvrir le lavis japonais, le sumi-e.
Pour s'enrichir d'une technique picturale liée à la méditation, à la relaxation et à la philosophie japonaise.
"Le Sumi-e est intimement lié au Zen. Issu du bouddhisme, le Zen a pour objectif la cessation de la souffrance. De même que dans le Zen, quelques mots suffisent pour exprimer le contenu de plusieurs heures de méditation, l’Art du Sumi-e peut ramener à quelques traits essentiels tracés à l’encre noire, le modèle le plus compliqué".
i
Sobres et spontanés, ces traits sont ceux qui restent sur le papier après que l’artiste ait choisi d'éliminer toute forme et tout détail superflus.
Voici un stage d'initiation à cette méthode de peindre tout à fait différente des procédés connus en Occident, le Sumi-e, (prononcer soumiyé). Sumi : encre, e : dessin.

 

C’est un art, une façon de peindre originaire de Chine qui fut introduite au Japon il y a plus de cinq siècles. Il s’agit d’un procédé de peinture au lavis, proche de l’aquarelle, pratiqué avec un seul pinceau et une seule couleur – les noirs et les gris de l’encre de Chine diluée dans l’eau, sur du papier de riz.
.
Pour peindre dans le style Sumi-e, il faut être debout, ou assis, le buste droit, et déplacer le pinceau, la main, le bras, l’épaule, dans un même élan. En fait, tout le corps est impliqué dans cette posture.

 

  

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et modifiez-moi. Je suis l'endroit parfait pour raconter une histoire, et pour vous

A qui s'adresse ce stage ?

 

A celui ou celle qui souhaite découvrir une technique différente de l'approche occidentale du dessin, un moyen d'expression picturale, lié à la philosophie orientale.
 

© 2012 by Myriam Jeanne All rights reserved

L'atelier de Myriam Jeanne

​            Sumi-e et peinture chinoise
         dans le Sud des Landes,  à Soustons 40140